Parlons-en

BrainBox AI et WattTime annoncent un partenariat visant à réduire considérablement les émissions de CO2 produites par les propriétés immobilières commerciales

Utilisant l’intelligence artificielle et des données sophistiquées sur l’intensité des émissions du réseau, cette collaboration devrait permettre de réduire l’empreinte carbone des bâtiments de 20 % à plus de 50 %.

Montréal et Oakland, Californie, le 30 mars 2021. – BrainBox AI, un leader d’avant-garde dans le domaine de la technologie des bâtiments autonomes, a annoncé aujourd’hui un partenariat avec WattTime, un organisme de technologie environnementale sans but lucratif qui permet aux individus et aux organisations de réduire leurs émissions et d’utiliser une énergie plus propre. Ce partenariat permettra d’accroître les économies d’énergie et les réductions de CO2 dans le secteur de l’immobilier commercial en Amérique du Nord. Un projet phare avec le Fonds de protection des Grands Lacs permettra également de tirer parti de solutions technologiques communes pour réduire les émissions de mercure dans tout le bassin des Grands Lacs.

BrainBox AI est la première technologie d’intelligence artificielle (IA) entièrement autonome au monde pour les systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation (CVC). La technologie de BrainBox AI procède en permanence à des micro-ajustements du système CVC existant d’un bâtiment, en temps réel, sur la base du suivi d’une multitude de points de données internes et externes. Cette technologie révolutionnaire génère jusqu’à 25 % de réduction des coûts énergétiques totaux, une diminution de 20 à 40 % de l’empreinte carbone et une augmentation de 60 % du confort des occupants.

En complément, WattTime a inventé la réduction automatisée des émissions (aussi appelée AER pour Automated Emissions Reduction), un logiciel qui permet aux appareils d’IoT tels que les thermostats intelligents et les véhicules électriques de fonctionner sans effort et automatiquement avec une énergie plus propre. Le signal de l’AER permet aux dispositifs intelligents – y compris les systèmes de gestion de l’énergie des bâtiments commerciaux – de modifier le calendrier de l’utilisation flexible de l’énergie pour se synchroniser avec les périodes d’énergie plus propre (par exemple, le vent ou le soleil) et éviter les périodes d’énergie plus sale (par exemple, le charbon).

BrainBox AI intègre le signal dynamique d’émissions marginales de WattTime dans sa boîte à outils de données d’IA, afin d’améliorer les perspectives de son modèle en matière de réduction des émissions de CO2 et de mercure et de permettre une optimisation continue pour réduire davantage l’empreinte environnementale d’un bâtiment. La technologie WattTime vient tonifier les avantages écologiques de BrainBox AI, avec un potentiel de réduction des émissions pouvant atteindre 15 % de plus que le niveau de référence.

« Les bâtiments sont les plus gros consommateurs d’énergie sur notre planète et ce partenariat passionnant avec WattTime permettra non seulement de réaliser d’importantes économies d’énergie, mais aussi d’avoir une portée très significative sur les émissions de GES des bâtiments », a déclaré Sam Ramadori, président de BrainBox AI. « La combinaison des données et du signal d’émissions de WattTime avec la technologie d’IA autonome de BrainBox AI est le genre d’innovation évolutive qui change la donne et dont nous avons désespérément besoin pour lutter contre le changement climatique. »

En outre, BrainBox AI, WattTime et le UC Berkeley Center for the Built Environment s’associent dans le cadre d’un projet financé par le Fonds de protection des Grands Lacs, afin de combiner la puissance du moteur d’optimisation de BrainBox AI et de l’AER de WattTime pour aider les bâtiments situés dans et autour des Grands Lacs à réduire leurs émissions de mercure.

« Ce partenariat avec BrainBox AI s’inscrit dans le droit fil de la mission de WattTime, qui consiste à améliorer l’environnement et la société grâce à des outils fondés sur des données qui permettent à chacun, y compris les propriétaires et les exploitants de bâtiments, de choisir une énergie plus propre », a déclaré Laura Corso, directrice générale des partenariats chez WattTime. « Nous sommes enthousiasmés par la façon dont cette collaboration permettra aux clients de BrainBox AI de rendre l’empreinte environnementale de leurs bâtiments encore plus légère. »

Si vous êtes propriétaire d’un bâtiment et que vous êtes intéressé par les avantages de BrainBox AI et de la réduction automatisée des émissions dans votre bâtiment, veuillez contacter soit WattTime ou BrainBox AI.

 

– 30 –

 

À propos de BrainBox AI

BrainBox AI a été créée en 2017 dans le but de redéfinir l’automatisation des bâtiments grâce à l’IA, afin d’être à l’avant-garde d’une révolution verte du secteur de l’immobilier. Basée à Montréal, BrainBox AI est une plaque tournante mondiale de l’IA, qui compte plus de 80 employés et soutient des clients de l’immobilier dans de nombreux secteurs, notamment des immeubles de bureaux, des aéroports, des hôtels, des immeubles multirésidentiels, des établissements de soins de longue durée, des épiceries et des commerces de détail.

BrainBox AI figure parmi les meilleures inventions de 2020 du magazine TIME et travaille en collaboration avec des partenaires de recherche, notamment le National Renewable Energy Laboratory (NREL) du ministère américain de l’Énergie, l’Institute for Data Valorization (IVADO), ainsi que des établissements d’enseignement, dont l’École de technologie supérieure (ETS) de Montréal et l’Université McGill. En savoir plus sur BrainBox AI.

 

À propos de WattTime

WattTime est un organisme à but non lucratif spécialisé dans les technologies environnementales, qui donne aux individus, entreprises, décideurs et pays les moyens de réduire les émissions et de choisir des énergies plus propres. Fondée par des chercheurs de l’Université de Berkeley et devenue une filiale de RMI, l’entreprise développe des outils et des politiques fondés sur des données qui améliorent l’environnement et la société. Nous avons inventé la réduction automatisée des émissions (AER), un logiciel qui permet aux appareils d’IdO comme les thermostats intelligents et les véhicules électriques, ainsi qu’à des bâtiments entiers, de fonctionner sans effort et automatiquement avec une énergie plus propre. Nous avons popularisé l’émissionnalité, une technique permettant d’éviter un plus grand nombre d’émissions grâce à une meilleure localisation des nouveaux projets d’énergie renouvelable. Nous avons également cofondé la coalition mondiale Climate TRACE, qui exploite la télédétection et l’intelligence logicielle pour surveiller les émissions de gaz à effet de serre d’origine humaine en temps quasi réel, ce qui apporte transparence et accessibilité aux émissions mondiales. Au cours de la transition énergétique entre un passé alimenté par des combustibles fossiles et un avenir sans carbone, WattTime « infléchit la courbe » des réductions d’émissions afin d’obtenir des avantages plus importants et plus rapides pour les personnes et la planète.